Bonne année 2019

Résultat de recherche d'images pour "bonne année 2019"

Cachan Ensemble a présenté ces vœux le samedi 12 janvier 2019, au château Raspail.

L’occasion d’une prise de parole pour Thierry Didier et Catherine Busson, conseillers municipaux Cachan Ensemble.

Bienvenue à tous, merci d’être venus.

Avant d’en venir aux vœux et à l’ouverture du buffet, il est de tradition et nous n’y dérogerons pas, de dire quelques mots :

Pendant le cycle des élections présidentielles et législatives de 2017, nous avons vécu des évolutions imprévues et violentes de la vie politique du pays.  La vague de « dégagisme » a fait éclater les partis dit ‘’de gouvernement’’ et émerger des forces nouvelles.

La circonscription est passée au nouveau monde ! Traduit dans le langage de l’ancien monde cela signifie : « à droite ».

La gauche dans son ensemble est éclatée et affaiblie. Elle est, toutes tendances confondues, largement minoritaire dans le pays, en particulier dans les sondages pour les prochaines élections européennes.

Depuis 3 mois, une crise atypique s’est développée à travers le pays. On ne voit pas bien comment le gouvernement et le chef de l’Etat vont s’en sortir ? Un grand débat ?

En revanche, on voit bien que l’extrême droite, le Rassemblement National (juste un changement de nom pour rendre le Front National plus présentable) et Debout la France de M. Dupont Aignan grimpent, au moins dans les sondages.
Un avenir national pas folichon dans une ambiance mondiale « plutôt brune ».

Plus jeune, je pensais que le fond de l’air était rouge. Les désillusions sont parfois lourdes.

Pour Cachan Ensemble, 2018 a été une année importante.

Le maire élu en 2014 a démissionné de son mandat après 35 ans dans l’exécutif local, un mandat de conseiller départemental et trois mandats de député. Ce cumul de mandats n’était pas compatible avec nos conceptions de la politique. Depuis, la loi nous a donné raison.

Avec l’arrivée de Madame la Maire, un air nouveau souffle sur le conseil et sur la ville. Bien que je me sois présenté, sans l’ombre d’une chance, contre elle en avril, je dirai « enfin une femme » !

Les politiques suivies ont, depuis, très largement évolué, voire prennent le contre-pied des décisions précédentes, quelques exemples :

  • Les acquisitions foncières : dans l’ilot Vatier des pavillons acquis par la ville voilà 2 ou 3 ans dans le cadre de l’application de la politique du PLU sont remis en vente ou vont l’être. Sur la RD920 avec l’abandon de certains périmètres de préemption sont abandonnés et la Ville revende des biens acquis.
  • L’urbanisme : Des actions de négociation  » à la baisse » avec les promoteurs y compris quand plus rien ne peut s’opposer à la construction sont conduite pas la municipalité. La Maire a retiré le permis de construire de l’immeuble de l’angle Guichard-Couté et mis en place un atelier de concertation.
  • L’écoute des habitants : lancement d’une démarche inédite à Cachan « Parlons ensemble de Cachan » (nous y reviendrons plus tard), lancement d’un appel à projets dans le cadre d’un budget participatif.
  • La vie du Conseil municipal : une conférence des présidents de groupes a été mise en place, comme beaucoup d’autres communes.

Nous retrouvons beaucoup de nos engagements de 2014 dans ces décisions et dans cette démarche : nous ne pouvons que nous en réjouir.

Justement où en est Cachan Ensemble ?

Cachan Ensemble est toujours vivant, 5 ans après l’annonce de la création de sa liste.
Nous savons encore réunir 30 à 40 militants pour nos assemblées.

  • Nous savons mobiliser pour défendre le bureau de la Poste de La Plaine
  • Nous rendons compte régulièrement de nos initiatives auprès de nos membres et nos sympathisants.
  • Nos membres ont été actifs pendant les réunions publiques (il suffit de lire les noms des personnes ayant fait des propositions).
  • Nos sympathisants sont actifs dans les associations et sur le terrain.

Un groupe de « soutien aux élus » travaille au fil de l’eau pour préparer chacun des conseils municipaux.
Bien sûr la diversité n’est pas toujours simple à gérer. Nous devons débattre, animer des groupes de travail et des réflexions, trouver les consensus, au final susciter l’adhésion de tous.

Il ne s’agit pas, ici, de faire un retour de mandat ni de s’auto-congratuler, mais les élus font leur boulot. Une présence régulière en commission et au Conseil municipal. J’en profite pour remercier tous ceux et toutes celles qui viennent suivre les réunions de cette assemblée délibérante, même quand l’ordre du jour est particulièrement indigeste, même dans le froid.
Ils ont une participation active dans les organismes où Cachan Ensemble est représenté.
Les élus de Cachan Ensemble font et portent des propositions en commission : propositions d’amendement de délibérations municipales, proposition de vœux à débattre et à mettre en délibéré.

Nous sommes confortés dans nos engagements par les propositions faites pendant « Parlons ensemble de Cachan » dont beaucoup recoupent notre programme de 2014 et nos propositions.
Nous ne sommes pas hors sol ! Nous allons continuer.

Revenons sur « Parlons ensemble de Cachan »

Une bonne participation, 250 propositions, 30 propositions retenues en forme d’engagements : une prise en compte des aspirations à l’expression des citoyens.
Une bonne façon pour la Maire d’asseoir sa notoriété, voire de lancer la prochaine campagne : Nous n’allons pas polémiquer.

Le plus important pour nous, c’est après avoir parlé ensemble, comment « faire ensemble ».
Pour nous, c’est dans la continuité que cette démarche prend son sens.
Les 30 engagements pris seront, bien sûr, suivis, ils constituent la deuxième étape du processus de démocratie participative.
L’année 2019 est la dernière année pleine de cette mandature. Il sera difficile et même impossible de faire avancer certains sujets :

  • Les collèges : amélioration de la mixité ? Comment ?
  • La ville : au-delà des engagements pris de co-écriture d’une « Charte pour les promoteurs », d’une concertation spécifique, de référendum en ligne, c’est une adhésion des habitants à un projet de ville Co-élaboré qu’il faut trouver.
  • Les déplacements : au-delà de la réforme du stationnement à laquelle nous prenons une part active, nécessité d’un plan local de déplacements pour organiser et hiérarchiser la voirie.

La volonté municipale doit s’exprimer sur le « comment faire ». Nous devons voir se bâtir des formations de citoyens pour leur permettre de répondre à des consultations et participer à des ateliers.

Les débats sur le budget vont vite arriver. Cachan a besoin de reconstituer sa capacité d’investissement en se désendettant.
En ces temps de lancement de budget participatif et juste avant le vote du budget, des actions d’explications doivent être lancées : les moyens possibles sont nombreux et avec « PARLONS ENSEMBLE DE CACHAN » nous voyons bien que quand la volonté politique existe, les actions peuvent être rapidement conduites.

Nous n’allons pas être plus long, nous pensons avoir exprimé l’essentiel.

Nous souhaitons à Cachan de garder son dynamisme, de garder la volonté exprimée par les habitants de vivre ensemble sans les barrières de quartiers, de revenus, d’origine, de religion.

Nous souhaitons qu’après « PARLONS ENSEMBLE DE CACHAN » nous passions à « ENSEMBLE FAISONS VIVRE NOTRE VILLE »

Nous souhaitons que Cachan s’indigne, s’engage et résiste à l’argent triomphant, au chacun pour soi, aux préjugés.

Nous vous souhaitons à toutes et à tous, à vos proches et vos familles une belle et heureuse année 2019.

Santé, prospérité et réussite dans vos projets.