Cachan, budget citoyen ?

Tribune de mars 2019

L’époque est aux débats ! Ceux qui nous gouvernent ont mesuré l’urgence d’écouter, d’associer, d’expliquer. Mais sommes-nous prêts à aller au-delà des mots ?

Après l’écologie en janvier, faisons un deuxième test avec le budget. Dans un contexte de réduction des dotations d’État, les villes luttent pour équilibrer leur budget, pour conserver des services de proximité et pour améliorer le cadre de vie des habitants. Cachan n’échappe pas à la règle.

Les communes ont l’atout de la proximité pour associer directement les habitants. De nombreuses villes informent, mettent en débat les grandes décisions, adoptent des budgets participatifs…

Cachan vient de se lancer. Un peu contrainte par la loi qui exige des documents plus fournis pour le débat d’orientation budgétaire. Un peu par souci bien placé de pédagogie quand depuis 2016 Cachan Mag détaille les grands postes de dépenses et les investissements. Et un peu plus en 2019 en ouvrant un budget participatif : 0,1 M€ pour financer des projets présentés par les habitants.

Pour autant, il reste du chemin pour atteindre la démocratie budgétaire. Les grandes décisions qui se comptent, elles, en millions d’euros (réfection de la mairie, extension du théâtre, équipements, …) restent prises sans débat au Conseil municipal ni avec les habitants, même si ensuite la concertation sur la conception des projets s’améliore.

Cachan Ensemble rappelle ses propositions de 2014 : mise en place d’une commission des finances présidée par un élu de l’opposition municipale, implication des citoyens pour décider des dépenses de leur ville…

Il faut innover et créer le cadre d’une décision participative !