Démoulé à chaud n°10

Démoulé à chaud ! C’est le titre de ce court billet qui suit les sorties du Conseil Municipal de notre ville. Une manière de humer l’atmosphère en quelques touches impressionnistes, sans parti pris d’exhaustivité, mais avec le parti résolu de vous informer et de vous faire sourire.

Revenons donc à chaud sur la séance du Conseil municipal de ce jeudi 12 Décembre 2018. Sous forme d’une histoire de chambre …

Chambre froide

Notre Hôtel de Ville étant transformé en Notre-Dame-des-Courants -d-Air pendant les travaux, il aura fallu pas mal de courage aux membres de ce conseil et au public (et aussi à votre serviteur) pour tenir les 2h30 de cette séance glaciale.

D’autant que la chaleur humaine n’est pas optimale avec tous les absents dans les rangs. Au passage prise de fonction de la dernière conseillère de la majorité pourtant installée en janvier mais absente depuis.

Cachan  Ensemble est au complet, retour en jeu de Sandrine Churaqui (bise de la rédaction).

Brrr, c’est parti !

Chambre d’enregistrement

Le Conseil sera ce soir particulièrement saisi de multiples rapports et d’une série de « donner acte » … ou comment informer formellement sans réfléchir sur le fond.

C’est partie pour la litanie des rapports : SIFUREP, SIGEIF, SIPPEREC, CLECT …(la rédaction ne traduit même pas).

Chambres à part

Le Conseil examine le rapport du CLECT (la rédaction ne traduit toujours pas) : la seule occasion de l’année de parler du Territoire grand Orly Seine Bièvre (GOSB) et de la Métropole du Grand Paris (MGP). En fait un simple rapport financier sur les transferts  entre collectivités locales et intercommunalité … c’est pas aujourd’hui que nous entendrons parler des services rendus (Valouettes, ordures ménagères,…).

Sauf que Cachan Ensemble souhaite interroger le fonctionnement démocratique. C’est Catherine Busson qui s’y colle (lire l’intervention).  Il ne faut pas laisser MGP et GOSB faire chambres délibérantes à part, loin (très loin) des habitants, sur des services qui sont nécessaires à nos quotidiens.

A défaut d’un dispositif participatif, notre élue demande quand les 4 conseillers désignés par la majorité municipale en sons sein rendront compte au conseil municipal qui les a désignés.

La Maire dit son insatisfaction sur la nouvelle intercommunalité et promet un échange en réunion des chefs de groupe … Cachan ensemble a bien fait de l’ouvrir, à suivre donc !

Chambre des garçons

L’intervention de Catherine me fait remarquer l’absence des conseillers-femmes de leurs voisins de la droite … Ce soir on siège entre hommes chez les LR-UDI !

Et d’ailleurs les interventions viendront uniquement sur des questions comptables … quand je vous dis que la démocratie locale est encore loin d’avoir touché  partout !

Chambre en « coloc »

Le Conseil examine un vœu sur les missions locales. Un projet souhaite les faire absorber par pôle emploi. Ce serait effectivement une erreur de se priver de structures implantées localement et utile pour les jeunes et les demandeurs d’emploi.

Cachan Ensemble s’associe à ce vœu, voté ensuite à l’unanimité. (lire le vœu)

Chambre sociale

Le Conseil connaît aussi du rapport sur le contrat de ville qui concerne la cité jardin et l’utilisation des budgets dédiés.

Sandrine Churaqui rappelle la nécessité d’associer le Conseil Citoyen à toutes les discussions sur ce contrat de ville. Encore une intervention féminine pour demander une démocratie participative effective. (lire l’intervention)

Le premier adjoint confirme la vigilance sur l’utilisation des crédits, en particulier ceux correspondant à l’exonération de la taxe foncière par Valophis…à suivre.

Cachan ensemble a bien fait de l’ouvrir encore, pour dépasser la présentation formelle.

Chambre à RER (chambre à air ?)

Le Conseil approuve un vœu sur  la ligne 15, demandant que les budgets soient dégagés pour tenir les délais et la continuité en gare de Champigny. Il est vrai que des ambitions initiales aux restrictions budgétaires macroniques, on finirait vite par avoir tous les désagrément des chantiers sans les avantages attendus in fine.

Cachan Ensemble vote le vœu (lire le vœu). Mais le rédacteur serait curieux de connaître l’analyse du Conseiller municipal (absent), conseiller de Cachan à la MGP, et accessoirement Président de la Société du grand Paris, sur l’évolution du programme. Manière que le CM n’envoie pas de vœux en l’air !

Bon, 23h15,  il est temps de sortir du frigo et d’aller ce réchauffer (faudra faire une étude sur l’impact de la température sur la durée des CM).

Rendez vous en 2019 pour démouler d’autres pâtisseries, et en attendant bonne bûche et bonnes fêtes  !

Stéphane Rabuel, co-président de DNV

(Les propos de ce billet n’engagent que son auteur)