Démoulé à chaud n°2 !

Démoulé à chaud ! C’est le titre de ce court billet qui suit les séances du Conseil Municipal de notre ville. Une manière de humer l’atmosphère en quelques touches impressionnistes, sans parti pris d’exhaustivité, mais avec le parti résolu de vous informer et de vous faire sourire.

Revenons donc à chaud sur la séance du Conseil municipal de ce jeudi 16 novembre 2017. La démocratie locale est une question de voix et de voie!

Nouvelle voix :

Dominique Lanoe rejoint le Conseil municipal pour siéger au sein du groupe Cachan Ensemble. Bienvenue au nouveau conseiller installé lors de ce Conseil de novembre.

Voix à l’unisson :

Le Conseil a approuvé à l’unanimité un vœu de soutien au logement social. Le Groupe Cachan Ensemble avait activement participé à l’enrichissement de ce projet de vœu comme le rapporteur l’a souligné. Il est vrai que la politique du gouvernement met à la charge des bailleurs sociaux la réduction de l’aide personnalisée au logement (APL) et entame leur capacité à équilibrer leurs comptes, à poursuivre leurs investissements de rénovation et à construire de nouveaux logements. Personne ne peut laisser cette politique néfaste prospérer sans réaction. C’est chose faite mais le dossier reste à suivre avec vigilance. Cachan Ensemble a également adopté un vœu analogue en conseil d’administration de Cachan Habitat.
lire le vœu            →intervention Cachan Ensemble

Sans voix :

la droite a brillé par des questions techniques hors sujet et par une tendance immodérée pour l’abstention (vœu sur l’eau, tableau d’ avancement des personnels…). A quoi sert d’être élu pour ne pas s’exprimer sur les décisions ? Ne soyons cependant pas injustes, les groupes LR/UDI ont voté le vœu s’opposant à la suppression des APL…par volonté ou par inadvertance ?

Voie de garage :

Le Groupe Cachan Ensemble a rappelé son opposition aux acquisitions foncières désordonnées dans la ville. A l’occasion du vote de la délibération budgétaire modificative qui conduit à rayer 1M€ de recettes d’investissement, démontrant la difficulté de faire dépendre le financement des investissements des ventes foncières. A l’occasion de l’achat d’un appartement alors que la ville a renoncé récemment à des préemptions voisines, reculant d’autant la possibilité de lancer enfin un réaménagement significatif du front de RD920 (avenue Aristide Briand). Le Maire a expliqué, longuement (ndr : et il faudrait d’ailleurs un jour s’interroger sur cette manie de répondre aux interventions de notre groupe par des monologues plus long que l’intervention qui les a suscités) que depuis 30 ans la ville fait preuve d’un engagement constant sur cette zone…(ndr : bon d’accord, mais pour quels résultats ?).

Voix d’eau :

A l’initiative du Groupe Cachan Ensemble, le conseil municipal a adopté un vœu de soutien au service public de l’eau et aux études en cours au sein du Territoire Grand-Orly-Seine-Bièvre. A l’instar d’autres villes, Cachan marque à son tour un soutien sans ambiguïté à la régie directe dès lors qu’elle sert les intérêts des cachanais en terme de qualité et de tarifs, plutôt que d’enrichir des groupes privés.<
lire le vœu               →présentation du vœu par D. Lanoe

Voie d’eau ? :

Le vœu sur l’eau a été adopté avec le soutien de tous les élus sauf les 4 élus présents de droite …et le Maire. Notre édile s’est lancé dans une (très) longue et (largement) incompréhensible explication sur sa non participation au vote en raison de sa qualité de conseiller territorial et métropolitain. Notons que les 3 autres conseillers municipaux de la majorité qui siègent au con,seil de territoire ont eux bien approuvé ce vœu sans barguigner. Voyons donc plutôt dans ce monologue le dépit d’un maire qui avait affirmé en commission préparatoire obtenir le rejet de ce vœu par sa majorité, et se voit en séance minoritaire dans sa majorité…

Rendez-vous en décembre !

Stéphane Rabuel, co-président de DNV

(Les propos de ce billet n’engagent que son auteur)