Démoulé à chaud n°7 !

Démoulé à chaud ! C’est le titre de ce court billet qui suit les sorties du Conseil Municipal de notre ville. Une manière de humer l’atmosphère en quelques touches impressionnistes, sans parti pris d’exhaustivité, mais avec le parti résolu de vous informer et de vous faire sourire.

Revenons donc à chaud sur la séance du Conseil municipal de ce jeudi 28 juin 2018. Pour cette séance très financière, le compte est bon (ou pas) !

Comptez-vous

L’assemblée est clairsemée en cette séance de début d’été. Ça sent les vacances, surtout à droite (2 conseillers sur 5). Pas mal de trous dans les rangs de la majorité municipale mais une ambiance visiblement plus détendue.

Dans le public Cachan Ensemble est majoritaire de manière écrasante. Bravo aux courageux qui ont bravé l’atmosphère tropicalisée de la salle de conseil (et répondu à l’appel du rédacteur – voir « Démoulé » n°6).

C’est parti !

Comptes et mécomptes

Le Conseil examine le compte administratif puis le compte de gestion. Derrière ce dernier exercice s’esquisse l’exécution budgétaire 2017.

Avec la réduction des dotations d’État, continue depuis 2012, la ville peine à équilibrer ses dépenses de fonctionnement tout en maintenant le taux d’imposition constant. Encore notre ville n’est-elle pas affectée par la dotation de solidarité urbaine. Comment pourra-t-on maintenir les services publics lorsque la municipalité n’aura plus la latitude de l’imposition après la suppression de la taxe d’habitation ? (à noter, il faudra que je pose la question aux affidés de LREM à l’occasion, il faut qu’ils s’expliquent).

Décompte

Cachan Ensemble note que le compte de gestion affiche de nouveau un déficit de fonctionnement (1,1M€).  Les efforts pour contenir les dépenses et maintenir le niveau de service sont annulés par la réduction des dotations. Et le niveau de déficit se stabilise à ce niveau de 1M€.

La comptabilité publique amenant à additionner dans le résultat de l’année le report à nouveau (les excédents ds années passées, en fait avant 2014), l’affichage reste positif. Mais à moins de 3 M€, le niveau de réserve couvre à peine plus de 2 années de déficit.

En clair il est possible d’achever la mandature sans changer de pied, mais la prochaine municipalité n’aura plus aucune marge de manœuvre (ndr : relire utilement les interventions de Cachan Ensemble lors de la prise de fonction de notre nouvelle maire et du vote du budget 2018).

Compte de campagne

Bon, après cette longue rétrospective sur 2017,  il est temps de revenir en 2018. Ça tombe bien, le Conseil examine une décision budgétaire modificative.

D’un montant mineur, et intervenant très tôt dans l’année, ce vote est un moyen d’afficher les intention de la nouvelle municipalité : souligner la bonne tenue de s recettes fiscales et de subvention (+200k€) , officialiser le lancement de l’étude sur la participation citoyenne dont les crédits de consultants sont votés (100k€) et  marquer l’intention de réduire le recours à l’emprunt (-100k€).

Cachan Ensemble note cette intention et pour la première fois depuis 2014 ne vote pas contre la proposition de la municipalité. La Maire et son 1er adjoint confirment la volonté politique (ouf, nous n’étions pas à côté de la plaque) et saluent l’abstention positive de Cachan Ensemble (y a pas de quoi, la participation citoyenne, c’est notre dada).

Bon, le budget étant un acte de prévision,  il va falloir confirmer ces belles intentions dans la mise en œuvre ! Une certitude, la campagne municipale de 2020 a déjà débuté !

Compteurs (linky et gazpar)

Dominique Lanoe présente au nom de Cachan Ensemble un vœu (lire le vœu)sur les compteurs dits intelligents. L’objectif est que la municipalité rappelle les droits des citoyens trop souvent foulés au pied par des entreprises anciennement publiques en charge d’un service public.

Ce n’est pas ce genre d’exemple qui nous fera cesser de rabâcher que la régie directe évite le mélange des genres

Toutes les composantes de la majorité municipale ont contribué à la finalisation de ce texte. Le vœu est adopté à l’unanimité (merci).

Compte (à rebours) postal

La Poste remet le couvert à La Plaine. Repoussée par la mobilisation des habitants en 2017 (exprimée par la pétition initiée par Cachan Ensemble), la fermeture complète et définitive du bureau de La Poste est de nouveau

La majorité municipale a présenté un vœu (lire le vœu) . Cachan Ensemble s’y est pleinement associé.

La Maire a informé le conseil qu’elle avait reçu la sollicitation d’un avis officiel, comme la procédure le prévoit en cas de projet de fermeture. Elle émettra un avis négatif bien sûr, mais la fermeture est « en marche » (tiens, il faudra aussi que je demande aux « marcheurs » cachanais ce qu’ils en pensent, je ne me souviens pas de les avoir entendu sur ce sujet non plus).

Cachan Ensemble s’inquiète de la période estivale (correspondant à des réductions d’horaires d’ouverture voire à une fermeture complète en août),  propice à baisser le rideau pour ne plus le relever. Nous prendrons l’initiative d’une mobilisation particulière pour cette période sensible afin que le quartier ne soit pas privé d’un service public essentiel pour les habitants et pour l’animation commerciale.

A suivre de près dans les prochaines semaines !

Très bel été, et rendez vous en septembre pour le conseil municipal de rentrée !

Stéphane Rabuel, co-président de DNV

(Les propos de ce billet n’engagent que son auteur)