Et maintenant…

Tribune de juillet-août 2017

Le cycle électoral présidentiel et législatif est clos. Quels en sont les enseignements à Cachan ?

D’abord une abstention inégalée (49% au premier tour, 56% au second) qui doit nous interpeller. Maigre consolation, le FN reste faible et en net recul (5%) .

Ensuite la forte percée de mouvements politiques nouveaux, En Marche (38%) et France
Insoumise (15%), qui ont pris le pas dans ces élections sur les partis traditionnels. Si EELV (9%) conforte ses positions à Cachan, les autres partis sont largement défaits, la droite en premier lieu (10%). La majorité municipale recueille moins de 18% des suffrages.

Enfin, notre 11ème circonscription, restée majoritairement à gauche, enverra au Palais Bourbon une députée En Marche. A Cachan les candidats de gauche étaient pourtant nettement devant la candidate LREM (42% contre 38%).

Le collectif Cachan Ensemble appelle à ne pas céder au défaitisme :

  • – L’engagement citoyen est en recul ? Nous allons continuer et renforcer nos actions et notre présence dans les quartiers.
  • – La démocratie est à reconstruire ? La commune reste pour nous un bastion pour
    expérimenter et pour offrir des alternatives à la société libérale qui nous est promise.
  • – Le rapport des forces politiques a changé dans notre ville ? Le collectif Cachan Ensemble est convaincu d’être précurseur d’une façon de regrouper des hommes et des femmes autour d’un projet commun. Nous allons intensifier nos ateliers pour fonder un projet urbain participatif et écologique.

Alors oui, travaillons ensemble pour reconstruire localement.

Alors oui, travaillons ensemble pour changer la vie à Cachan.

Pour que certains ne soient pas En Marche quand d‘autres restent sur le bord du chemin.