Et un de plus !

Tribune d’avril 2019

Après la CAF, la Sécurité sociale, la CNAV, c’est au tour des bureaux de poste de fermer ses guichets.

Avec la fermeture du bureau de poste de La Plaine, comment faire pour envoyer et récupérer mes courriers et colis en instance, pour payer par ‘’efficash’’ mon loyer et mes factures ? Il suffira de descendre vers le Carrefour Market (puis remonter) !
Et pour prendre au jour le jour de l’argent au distributeur ? Il y a plein de distributeurs au centre-ville !

Plus d’interlocuteur à qui s’adresser pour savoir où en sont mes droits à l’allocation logement, mes remboursements de soins et le paiement de mes arrêts maladie.
Plus de guichet pour me recevoir pour constituer mon dossier retraite, retraite dont le montant dépend du recueil d’information de toute ma carrière professionnelle !

Ah, c’est vrai, on peut accéder maintenant à son dossier numérique, si on a bien ouvert préalablement son compte auprès de chacune des administrations, et si on n’a pas oublié son mot de passe, et si on arrive à trouver comment fonctionne le site de chaque administration.
Et pourquoi ça bloque ? J’ai saisi tous les codes et les mots de passe, majuscule, pas majuscule … On ne s’énerve pas !

On comprend pourquoi le non recours aux prestations est si important en France : réduction des coûts, donc diminution du nombre d’agents au service du public.

Devant cette logique qui broie notre service public et notre système de protection sociale, ne nous laissons pas faire ! Ne l’acceptons pas comme une fatalité ! Réagissons pour que soit reconnue la valeur des impôts que nous payons comme une participation au bon fonctionnement des services publics et à la réduction des inégalités sociales !