Faire droit au logement

logement_social

Tribune de juin 2016

Plus de 60 ans après le cri de l’abbé Pierre, le logement reste une préoccupation pour de
nombreuses familles, particulièrement en Île-de-France. Notre ville de Cachan en première couronne parisienne n’échappe pas à la pression immobilière qui fait grimper les loyers à des sommets qui excluent des plus modestes à la classe moyenne.

Malgré une moindre construction de logements sociaux au cours des 5 dernières années (21%), notre ville reste bien au delà de son obligation légale. Cachan Ensemble a approuvé quelques décisions récentes dans ce domaine :

  • la dévolution à l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France des terrains le long de l’avenue Carnot permettra de réaliser au moins 30 % de logement social, à proximité de la nouvelle gare. Ceci permettra aussi d’en finir (enfin) avec les friches qu’a produite une préemption stérile et diffuse que nous continuerons à dénoncer (RD920, ilot Vatier …) ;
  • la reprise en pleine propriété par l’Office Public HLM de Cachan des logements gérés par la SAIEM permet d’unifier le parc social. Dommage que les 7,5M€ libérés par cette transaction alimentent le budget de la commune plutôt que de revenir à l’entretien et à la rénovation thermique des logements qui seront réalisés en endettant l’OPH. Cachan Ensemble reste aussi mobilisé pour que la mixité sociale soit partagée dans toute la ville.

A cet égard nous restons opposés à l’affectation prioritaire du foncier en centre-ville à la promotion immobilière. La privatisation du domaine public que nous dénonçons à l’angle des rues Cousté-Guichard aurait été moins insupportable si elle avait servi le logement social plutôt que d’expédient au budget 2016 (2,9M€ tout de même).