Hommage à Gontran Guanaes Netto

Gontran Guanaes Netto est décédé samedi 25 novembre.

Photo prise par Maria Júlia Marchini au vernissage de l’exposition Paysans – Cachan – 3 novembre 2016

Peintre brésilien de renom, installé à Cachan depuis plusieurs années, il avait monté plusieurs expositions, dont la dernière « PAYSANS » à l’Orangerie fin 2016.
Son engagement politique fort, sincère, son humanisme, son désintéressement total rare, la complicité qu’il pouvait avoir avec ses amis de combat, ce cœur si grand pour les défavorisés…. en faisaient un très grand homme. Quand il parlait, ses yeux pétillaient d’intelligence, et il aimait émailler ses phrases de références politiques pertinentes.

Et il portait son art aux couleurs si vives, si belles, si généreuses à un niveau aussi élevé que l’était son engagement en faveur de ces humbles qu’il aimait !
Il fut le créateur d’une œuvre foisonnante qui donne aux petits, aux sans terre, aux pauvres,  toute la force et la pugnacité de ses traits et de ses coloris somptueux, sans doute pour faire sortir ces opprimés de leur condition, les venger peut-être.
Une de ses œuvres géantes est exposée dans le métro de Sao Paulo, communiquant un peu de sa puissance aux travailleurs qui la voient chaque jour. Il en était heureux.

Merci Gontran, pour le militant infatigable, l’artiste magnifique, l’homme généreux que tu as été.

Texte de Claude Plan

La cérémonie de crémation se déroulera au funérarium du Père Lachaise mardi 5 décembre à 10h30.
Par ailleurs, son atelier du 76bis rue Etienne Dolet sera ouvert le même jour de 18h à 21h pour rendre hommage à l’artiste et à l’homme engagé et généreux.
Vous pourrez y voir ou revoir ses magnifiques tableaux.