La participation citoyenne en pratique

participation_pratique

Tribune de mars 2016

Cachan vit au rythme effréné des chantiers et des immeubles qui poussent comme des champignons.

La dernière réunion du comité de quartier du centre ville a donné lieu à une mobilisation importante à l’occasion de la présentation d’un projet immobilier déjà bouclé à l’angle des rues Cousté et Guichard.

C’est bien légitimement que de nombreux Cachanais ont voulu s’exprimer et participer enfin à un projet structurant pour l’avenir de notre coeur de ville, à la jonction de la rue commerçante et de la promenade inter-quartier qui, venant de la place J. Carat, débouche sur le quartier Cousté-Dolet, patrimoine de la ville avec son irrigation par la Bièvre.

Leurs questions ? La circulation douce dans le quartier et la continuité avec la rue Guichard, la nature des commerces et une réflexion sur une nouvelle organisation des activités économiques, les aménagements des rives de Bièvre avec un développement de la biodiversité, le devenir d’un des derniers séchoirs …

Les « réponses » ? Une présentation du futur immeuble par l’architecte du promoteur et un onewoman-show de la directrice de cabinet du Maire venu suppléer des élus bien silencieux.

L’exaspération des participants était palpable en fin de séance.

Le lendemain, les élus municipaux étaient saisis d’une délibération permettant la cession de terrains publics au promoteur.

En Conseil municipal, nous avons demandé le retrait de cette délibération, dont la précipitation laisse ouvertes des irrégularités manifestes, pour faire place à une concertation qui aurait permis aux habitants et aux commerçants d’établir un cahier de préconisations comme ce fut le cas pour la future gare.

Violent refus, hélas !