Marianne Jaouen

marianne_web_270_270

Originaire du Val de Bièvre, j’ai grandi sur ce territoire que j’aime pour sa diversité et sa richesse humaine. Pendant mes études à Grenoble, à Montpellier puis à Nantes, j’ai eu la chance de voir comment ces villes se développaient au travers de projets de territoire innovants, pour construire la ville moderne du 21e siècle. Mes pas m’ont ramenée à Cachan et j’ai souhaité alors suivre de près la création du Plan local d’Urbanisme. J’ai pensé qu’il était possible de mieux y intégrer l’excellence environnementale pour vivre en ville, y vivre bien, de manière apaisée et dans un cadre agréable.

Aujourd’hui, j’ai rejoint la fonction publique territoriale à l’agglomération du Val de Bièvre. Je travaille sur les dossiers d’aménagement, de cadre de vie et sur la thématique du logement. C’est aux côtés d’élus engagés et soucieux du bien-être des habitants que j’ai perçu à quel point la politique peut toujours se faire « autrement ». Cet « autrement » se résume pour moi en trois mots:

Écoute
Je défends l’intelligence collective et le débat d’idées pour définir ensemble de meilleures solutions pour notre avenir.

Écologie
Je sais que l’écologie n’est pas un habillage sans consistance. Lorsqu’on prend en compte ses valeurs de manière intelligente et raisonnée, cela permet des décisions qui ont de fortes conséquences sur la solidarité, le partage, les cadres de vie pour chaque tranche d’âge des citoyens. De même, les choix économiques sont pensés pour investir de façon réaliste et sensée pour le futur.

Coopération
Je suis persuadée que l’action publique doit impulser plus de coopération entre nos villes de banlieue : non seulement pour consolider notre identité de territoire et faire venir toujours plus d’entreprises du tertiaire et de production, mais aussi pour renforcer le tissu existant d’artisans et de commerçants. Dans le contexte économique actuel, la coopération doit nous permettre de réduire les coûts du service public en étant toujours plus performant dans nos actions de proximité.

C’est pourquoi, j’ai souhaité m’engager sur cette liste de Cachan Ensemble.
A 31 ans, j’ai découvert, expérimenté, compris l’action des collectivités territoriales au service des habitants. Je travaille chaque jour à soutenir et accompagner les décisions qui impactent nos vies quotidiennes. J’ai la certitude que je peux aujourd’hui porter une voix nouvelle, qui s’appuie sur l’écologie. Une voix nouvelle qui a le souci de réduire les inégalités, de contribuer au bien-être, de prendre en compte la grande difficulté de certains liée à l’instabilité économique ou aux aléas de la vie.

Oui, ces mots Écoute, Écologie et Coopération sont un espoir pour Cachan.