Droit à plus de pluralisme

pluralisme

  • Publier les débats du Conseil municipal pour que les Cachanais aient une visibilité du travail des élus et dépasser le simple procès-verbal. En particulier le procès verbal pourrait retracer les interventions, les questions posées par les conseillers et les réponses apportées par la municipalité.
  • Ouvrir le site internet de la ville aux groupes politiques : Cachan souhaite être une ville numérique, il est logique que chaque groupe représenté au Conseil municipal puisse disposer d’une page sur le site de la ville.

Le Code Général des Collectivités Territoriales le prévoit, c’est en tout cas le sens de nombreuses décisions du Tribunal Administratif quant à l’application de la loi sur la démocratie de proximité de février 2002.