RD920, la rénovation effectuée à Antony et Bourg-la-Reine

Tout d’abord quelques illustrations provenant du conseil départemental des Hauts de Seine

Antony

Plus de photos : http://www.hauts-de-seine.fr/cadre-de-vie/voirie/rd-920-sud/les-travaux/travaux-antony-raymond-aron/

Bourg-la-Reine

Plus de photos : http://www.hauts-de-seine.fr/cadre-de-vie/voirie/rd-920-sud/les-travaux/travaux-bourg-la-reine/

De la concertation sur le projet de la partie déjà réalisée

En 2010, au moment de la concertation sur le projet Sud, l’Association des Usagers des Transports d’Ile de France a formulé des remarques critiques sur le projet.
En voici quelques extraits :

Sur les bus :
« Le projet pour le segment Antony – Bourg la Reine ignore presque totalement les autobus. Les objectifs du projet mentionnent bien que « …une meilleure accessibilité et circulation des transports en commun sont au centre du projet de requalification urbaine ». Mais les propositions sont quasi-inexistantes: en II.2 (p20), dans la rubrique «Intégration des transports en commun», on trouve simplement la proposition (que nous approuvons) de quais bus aux arrêts, et celle d’une voie en site propre sur une petite longueur, à Bourg-la-Reine »

Sur les itinéraires cyclables :
« Le projet présenté prévoit l’aménagement – indispensable – d’une partie du trajet. Il est insuffisant à deux titres :
– dans la traversée d’Antony, il n’y a pas continuité, et les cyclistes se voient imposer un long détour;
– les contre-allées, telles qu’elles sont prévues à Bourg-la-Reine, consomment beaucoup d’espace, et ne sont pas très bonnes pour les cyclistes qui devraient y supporter les manœuvres de stationnement, souvent imprévisibles, des automobilistes. Elles peuvent parfaitement être remplacées par des couloirs de bus élargis.
 »

Sur les véhicules automobiles :
« Il nous semble opportun que l’aménagement prévoie deux régimes de vitesse maximale. Une vitesse de 50 km/h pourrait être adoptée dans les parties les plus roulantes, comme au Sud du centre d’Antony et entre la Croix de Berny et le carrefour de la Libération, à Bourg-la-Reine. Par contre, les centres villes devraient être aménagées en zones 30. »

Les images de la réalisation du projet illustrent bien la non prise en compte de ces remarques :

  • • Pas de bus en site propre alors que la place existe avenue Raynond Aron (deux premières photos)
  • • Cohabitation compliquée piéton /vélo et voitures /vélos sur les deux dernières photos.

La concertation ne doit pas être un simple recueil d’avis qui n’ont pas d’impact réel sur le projet.
Nous voulons une véritable concertation sur le tracé Nord.